Foire aux questions

Comment est financé le Prospective Lab ?

Pour sa première année, le Prospective Lab bénéficie d’un financement de l’association Futuribles International et du Cercle d'Action pour la Prospective. Les frais d’inscription au Prospective Lab doivent permettre de financer le fonctionnement courant du dispositif.
Ces frais d’inscription sont de 70 euros TTC. L’implication des animateurs du Prospective Lab est bénévole.

Le Prospective Lab est géré par l’association Futuribles International.

Qui pilote le Prospective Lab ?

Le Prospective Lab est dirigé par François Bourse (professeur associé au CNAM, et directeur d’études de Futuribles) en étroite concertation avec Philippe Durance (titulaire de la chaire Prospective et développement durable du Cnam) et François de Jouvenel (délégué général de l’association Futuribles International). Le directeur anime la vie générale du Prospective Lab, sélectionne les ateliers avec l’aide du comité d’orientation, veille à l’adéquation entre les objectifs et les réalisations du Prospective Lab.

Le comité d’orientation est composé des animateurs du Prospective Lab, des personnes à l’initiative du projet et des partenaires (réseaux et acteurs) qui soutiennent le projet. Il se réunit deux fois par an pour discuter de son avancement.

Les partenaires qui soutiennent le projet évoluent rapidement. Les modalités de fonctionnement du Prospective Lab seront amenées à évoluer (évaluation en fin de première année de fonctionnement). Le dispositif se veut souple, mais cohérent.

Quid de la propriété intellectuelle au sein du Prospective Lab ?

Le Prospective Lab est un espace d’échange et d’innovations. Par définition, les avancées conceptuelles, techniques qui sont élaborées en son sein sont des biens communs. Les produits établis dans le cadre du Prospective Lab peuvent être exploités sous licence creative commons / avec mention du copyright Prospective Lab.

En revanche les contributions individuelles des différents participants dans le cadre des ateliers restent de la propriété exclusive de leurs auteurs. Leur usage par les autres participants est donc soumis à l’accord explicite des auteurs, en conformité avec les règles de la propriété intellectuelle en vigueur. Il en va de même des productions publiées dans les revues ou ouvrages dédiés.

Quels sont mes engagements et contreparties à la participation au programme du Prospective Lab ?

Les engagements :

  • participer de façon active aux travaux,
  • respecter les engagements propres aux ateliers,
  • ne pas diffuser les matériaux du Prospective Lab en dehors de leur cadre,
  • ne pas utiliser les matériaux présentés par d’autres sans leur accord,
  • m’acquitter des droits d’inscription.

Les contreparties :

  • accéder au réseau des praticiens (et à son réseau social une fois celui-ci mis en place),
  • disposer d’une initiative de création d’un atelier,
  • participer aux ateliers et groupes de travail (sur inscription),
  • accéder aux ressources en ligne,
  • être invité aux tables rondes, conférences, colloques (sur inscription),
  • participer à la rencontre annuelle du Prospective Lab.

Le Prospective Lab est-il réservé aux spécialistes de la prospective ?

Non ! La prospective n’est pas une discipline… L’innovation et les pratiques de prospective se développeront et s’enrichiront sur le terreau, avec les idées venues d’autres domaines (sciences de gestion, analyses des systèmes, communication, sociologie, psychologie, science-fiction…) et horizons.

Le Prospective Lab vise à apporter un élément de réponse au besoin de rassemblement et d’échanges d’une communauté de « praticiens » peu structurée, en fonction de leurs centres d’intérêt et questionnements. Et à permettre à ses membres de connaître les innovations et pratiques en cours. Par ailleurs, la prospective est rarement une activité principale.

C’est pour cela que le programme d’activités du Prospective Lab comprend des ateliers pour travailler sur des dispositifs et problématiques innovantes, des manifestations collectives sur des thèmes spécifiques, et un « réseau des praticiens » en ligne et en direct.

Pourquoi le Prospective Lab est-il proposé par le CNAM et Futuribles International ? Quelles sont les relations avec les autres acteurs et réseaux ?

L’idée du Prospective Lab est ancienne (2010) et correspond à des attentes formulées par les personnes en relation avec Futuribles International (dans le cadre des séminaires, des offres de l’association, de ses partenaires) et du CNAM notamment. Nous avons cherché à inscrire le Prospective Lab dans les lieux et acteurs historiques du développement, de la promotion et diffusion de la prospective en France. Des partenaires réseaux et acteurs, privés, publics, ou associatifs, français et étrangers, soutiennent l’initiative, nous espérons que d’autres nous rejoindront.

L’initiative est d’ores et déjà soutenue par plusieurs organisations et réseaux français et internationaux :

  • l’Institut Jules Destrées, représenté par Philippe Destatte,
  • le réseau des responsables de prospective de la recherche publique française (Réseau Prosper), représenté par Bernard David,
  • l’Universidad Externado de Colombia, représentée par Francisco Jose Mojica,
  • l’Unesco Foresight, représentée par Riel Miller,
  • l’Institut des Futurs souhaitables (IFs), représenté par Mathieu Baudin.

Quelle est la place de l’international dans le Prospective Lab ?

Le Prospective Lab est ouvert à tous. Nous avons un partenariat avec le Cercle Latino-américain de Prospective (CLAP) qui développe les mêmes dispositifs (ressources en ligne, enquête en langue espagnole). Nous avons également une coopération avec le Réseau de prospective brésilien (Rede de Prospectiva Brasileira), avec l’Institut Destrée en Belgique. Nous souhaitons travailler avec les réseaux internationaux existants ou émergents.

Le Prospective Lab n’a pas vocation à représenter la prospective française à l’international, mais cette initiative devrait permettre aux acteurs français de mieux se connaitre et donc de mieux s’organiser à l’échelle internationale.

Les travaux sont menés en français, mais les contributions en langue anglaise sont acceptées. Les travaux de qualité pourront être diffusés / publiés dans les deux langues.

Je suis porteur d’un projet, d’une question d’intérêt collectif, comment peuvent-ils être pris en compte ?

Chaque membre peut proposer un thème de réflexion à la communauté selon un format harmonisé. C’est l’état d’esprit du Prospective Lab. Un atelier « labellisé » Prospective Lab peut alors être créé selon certaines dispositions. Un cahier des charges est alors demandé à chaque porteur / animateur.

Ces dispositions sont :
•    une problématique en lien avec les pratiques de prospective,
•    un minimum de 8 personnes intéressées,
•    un initiateur qui s’engage à nourrir la réflexion par une note d’enjeux,
•    des participants actifs qui apportent de la documentation, des expériences, etc.
•    un compte rendu final du groupe qui donne à voir les principaux résultats et est disponible pour l’ensemble des membres du Prospective Lab.

Pour proposer un atelier, la démarche suivie dans un premier temps est la suivante : a) soumission du projet au directeur du Prospective Lab ICI ; b)  si le projet est retenu, appel à candidatures sur le site du Prospective Lab et en direct ; c) sélection des participants ; d) lancement.
Par ailleurs, si vous souhaitez partager votre expérience, témoigner, proposer un dispositif nouveau, nous vous invitons à prendre contact avec l’équipe du Prospective Lab pour un entretien et une proposition de présentation dans les dispositifs du Prospective Lab ou les dispositifs de nos partenaires (table ronde Futuribles International, Café de la Prospective, …).

Je suis intéressé et souhaite être informé mais je ne suis pas disponible pour participer aux travaux (temps, éloignement)

En tant que membre du Prospective Lab, vous pourrez accéder aux informations et ressources en ligne, participer à des enquêtes ciblées, et au forum social du Réseau des praticiens. Une lettre d’information vous sera transmise tous les deux mois. Une réunion annuelle vous permettra d’échanger et accéder aux productions et animateurs. Ainsi les animateurs et membres de groupe restitueront les travaux lors de la rencontre annuelle du Prospective Lab organisée mi 2016.

Par ailleurs, le Prospective Lab n’est pas un dispositif parisien. Nous souhaitons que des groupes de travail locaux (voire nomades ou ubiquitaires) se mettent en place en France ou à l’étranger, avec l’appui de nos membres et partenaires.

Peut-on proposer des sujets de prospective de fond au Prospective Lab ?

L’objet du Prospective Lab n’est pas celui d’un think-tank sur des thématiques spécialisées ( ex : émergences africaines, …). Pour autant, si le sujet que vous portez est fortement interpellant en termes d’approches, de dispositifs, ou interroge les pratiques de prospective, vous pourrez le proposer sous cet angle auprès des membres.

Je souhaite engager une démarche prospective, puis-je faire appel au Prospective Lab pour un premier conseil ?

Non, ce n’est pas l’objet du Prospective Lab, qui n’a pas vocation à faire du conseil. Cependant, si vous êtes inscrit au réseau des praticiens, vous pourrez présenter votre question à tout ou partie du réseau ou de ses membres pour échanger.

Les ateliers, réunions de travail, manifestations sont-ils ouverts à tous les inscrits du Prospective Lab ?

Oui. Le programme de travail et de rencontres est disponible en ligne. Cependant, pour des raisons logistiques, une inscription est demandée pour les réunions et le nombre de participants pourra être limité. Pour la continuité des travaux, chaque atelier comprend un noyau dur de membres. Les responsables d'ateliers pourront également proposer des sessions de travail ouvertes et des interventions externes.

Les matériaux de travail d’un atelier seront disponibles dans des espaces collaboratifs dédiés sur le site du Prospective Lab, ouverts aux membres de l'atelier. Les matériaux utiles pour la communauté seront mis en ligne avec l’accord des animateurs.

Comment les travaux sont-ils valorisés ?

Les travaux des ateliers et de l’observatoire des pratiques de prospective notamment, sont destinés à être diffusés et publiés, sous réserve de bonne fin. Les productions sont signées des membres de l’atelier, avec mention de la direction / animation des personnes concernées. Les droits d’auteurs sont protégés sur ces publications (cas d’ouvrage d’ensemble ou d’ouvrages thématiques).

Comment les travaux sont-ils évalués ?

Une bonne part des activités du Prospective Lab ne sont pas des « travaux », mais bien des échanges, mise à disposition de ressources, d’expériences, etc. Bref relèvent d’un flux continu. Le marché des idées sélectionnera les plus fécondes…

Pour les productions destinées à être diffusées ou publiées à l’extérieur, le comité d’orientation composé des personnes à l’initiative du projet, de ses animateurs et de ses partenaires se réunira début 2016 pour apprécier la qualité des travaux produits ou les orienter en vue de leur publication.

Quelles sont les ressources dont disposent les ateliers ?

Les ateliers « labellisés » Prospective Lab, disposent d’un secrétariat pour l’organisation des réunions et de salles (avec réservation anticipée), ainsi que d’un support en matière de communication. Ils pourront disposer d’un espace collaboratif sur le site du Prospective Lab. En cas de frais spécifiques liés au fonctionnement de l'atelier (déplacements, achat de documentation, réalisation d’une enquête, participation à un colloque…) ceux-ci nécessitent un accord préalable du directeur du Prospective Lab.

Je représente un organisme ou une institution qui souhaite adhérer au Prospective Lab. Que proposez-vous ?

L’inscription au programme du Prospective Lab est définie pour des personnes physiques. Si votre institution souhaite adhérer au programme du Prospective Lab, le soutenir par des voies diverses ou ciblées, devenir partenaire pour certaines manifestations, vous pouvez prendre contact avec son directeur.

Je suis étudiant, demandeur d’emploi, retraité,… puis-je bénéficier d’un tarif spécial ?

Non, le bulletin de participation au Prospective Lab est proposé à un tarif bas, et représente une faible part des frais logistiques, d’appui.

Quelles sont les ressources du Prospective Lab ?

Les ressources proviennent des moyens humains, logistiques et économiques mis à disposition par l’association Futuribles International, le Cnam et les partenaires, d’un financement de certains investissements par le Cercle d'Action pour la Prospective, et des montants des inscriptions au programme. Une campagne de financement participatif est envisagée. Le budget du Prospective Lab est géré par l’association Futuribles International.

Comment puis-je accéder au contenu du site du Prospective Lab ?

Le site comprend trois niveaux d’accès. Un accès tous publics, un accès membre avec login et mot de passe (donnant accès aux ressources en ligne –papiers de recherches, études de cas, littérature grise, au réseau social, etc), et un accès réservé pour les pages des ateliers (espace collaboratif).

Quelle protection de mes données personnelles offrez-vous ?

Le dispositif de protection des données personnelles est celui de l’association Futuribles International. Lors de la mise en place du réseau en ligne des praticiens, vous serez informé préalablement des conditions de mise en place et d’usage du réseau social qui sera conforme aux directives de la CNIL.

Enquête sur les attentes
Vous souhaitez participer à notre enquête.

Participer

Résultats en bref

Agenda